Le raphia est-il bio ?

Le raphia est l’unique mot malgache entré dans la langue française. Le palmier se multiplie librement dans les marécages, le long des cours d’eau. Il s’efface petit à petit au profit du riz. Faute de plantation, il s’éteint lentement comme tous les palmiers malgaches.

Depuis un siècle, la ressource ne cesse de s’épuiser. Le prix grimpe. Le meilleur de la production part en Asie, Amérique et Europe. Les petits artisans se contentent de la moindre qualité.

Suite à la récolte, les feuilles de raphia sont traitées (triées, colorées et pressées) avant d’être emmagasinés.

Le raphia naturel peut être coloré de manière:

  • chimique, ce qui rend les choix de couleurs plus importants, intenses et résistants
  • végétale, ce qui est écologique, facile à entretenir mais plus rare et onéreux.


Le raphia naturel est biodégradable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier (0)

Panier

WordPress Cookie Plugin by Real Cookie Banner